Zadigacité et sérendipité innovationnelle

 
1943. Richard James
(Philadephia Shipyards) découvre le Slinky.
Betty, sa femme, en invente le nom
(
 

<< Voir aussi la page de zadigacite.com
Slinky MOMA
Slinky
90 spires. 24 mètres de fil d'acier plat. 300 millions de vendus.
« Une des 100 inventions qui ont transformé le monde »
Richard James avec un de six enfants.

L'histoire
1943. Richard James, un ingénieur naval des chantiers de Philadelphie, capitale de la Pensylvanie (ce qui sera important plus tard) cherche un moyen de suspendre des appareils de mesure très délicats sur des torpilleurs de la marine américaine en cas de très forte tempête.
Le moment et le trait de zadigacité
L'un de ces dispositifs de suspension — un ressort hélicoïdal de près d'une centaine de spires en fil plat — lui échappe des mains, tombe par terre et se met à esquisser un dandinement.
« C'est un jouet ! »
Betty & Richard
  Ressort   Brevet_1   Brevet_2  
Brevet Slinky 3
 
logo
Richard James
 
Un simple ressort
 
Un brevet
 
Un nom, « Slinky » trouvé par Betty James
>
Slinky 1945
 
Gimbels
 
Rédactionnel_1946
   
Un produit
 
1945. Le Gimbels de Philadelphie.
400 exemplaires vendus en 1 heure le jour du lancement.
1946. La presse
lui consacre des articles


Le Slinky Dog
Brevet Slinky Dog   Slinky  Dog  
 
Slinky et Woody
  Zig Zag
1952. Le brevet
d'Helen Malsed
 
1954. Slinky Dog
     
1995. Toy Story.
Slinky Dog, fidèle compagnon du shérif Woody
 
Slinky Dog devenu Zig Zag.
Une attraction de Disneyland Park

Betty James
Slinky Timbre
  Betty James et le timbre   Inventing   Betty James
Un timbre
  Le 19 février 1999
2000. « Une des 100 inventions qui ont fait le monde »
 
2001. Betty James,
chef d'entreprise, intronisée au
Toy Industry Hall of Fame

Aujourd'hui
Rainbow
  Anti-stress  
Slinky or
 
Escalator
1978. Luminescent
Anti-Stress
2007. Un slinky plaqué or 14 carat. 120 $.
 
Un modèle 6 inches Rainbow descend
un escalier mécanique à contre-sens
   
Zig Zag
   
Slinky
  Sous blister
   
Slinky Dog devenu Zig Zag.
Une attraction de Disneyland Park
   
Aujourd'hui sur amazon.com
Évaluation des acheteurs : il ne descend pas les escaliers. DON'T BUY !
 
En vente :
Oxybull et Picwic
Une source d'inspiration. Human Slinky, Slinky Springs to Fame
Human Slinky
  Slinky Springs  
Slinky_springs Automne
  Springy Springs
Human Slinky. Un superbe ballet
 

L'exploitation

1943-1945. James met son jouet au point. Diamètre : 2 7/8 pouces (7,3 cm), 98 spires, 80 feet. En acier suédois noir.
1945. Sa femme Betty, 25 ans, trouve le nom : « Slinky » en cherchant dans les dictionnaires. Synonyme de stealthy, sleek et sinuous.
1945. James se fait référencer par le Gimbels (chaîne de grands magasins) de Philadephie.
Ils créent une entreprise, James Industries.
Le Slinky Dog
1950. Une inventrice professionnelle, Helen Malsed, invente, brevete et propose au couple deux idées de jouets à tirer (pull-toy). Celle d'un petit train à roulettes dont les wagons sont remplacés par un Slinky (c'est le Slinky Train) et celle d'un teckel en bois à roulettes dont le corps est remplacé par un Slinky (le Slinky Dog).
1954. Un moment d'open innovation. Commercialisation des deux. Le Slinky Train est un échec. Le Slinky Dog, un succès qui va entrainer une diversification autonome.
1961 Richard James part en Bolivie pour devenir missionnaire.
Betty James, 43 ans, six enfants, prend la direction de l'entreprise et la transfère à Hollidaysburg.
1962. Création d'un jingle célèbre.
1978. Elle décline une version en plastique (le
Slinky 110 Plastic ), en K-Resin (un copolymère styrene-butadiene de Conoco) qui assure de bonnes caractéristique d'élasticité.
Toy Story
1995. Slinky Dog
est un des personnages-jouets de Toy Story, le chien du shériff Woody. Les ventes passent à 800.000
1999. Betty James revend à Poof, un fabriquant de ballons de football en mousse.
18 février 1999. Un timbre. Le Slinky à côté des antibiotiques comme fait marquant des années 194O.
2000. Le Slinky au panthéon américain des jouets, le National Toy Hall of Fame
2001. Promu jouet officiel de la Pennsylvanie
2001. Betty James, femme d'affaires, est intronisée au Toy Industry Hall of Fame
2007. Création d'un Slinky plaqué or 14 carat pour dirigeant d'entreprise. 120 U.S. dollars.
2008. Déces de Betty James à 90 ans.
2010. Le parc Walt Disney Studios de Marne-la-Vallée lance une attraction dédiée à Slinky Dog, le
Zig Zag de Toy Story.
2011. Slinky Springs to Fame. Une promenade aérienne de 406 mètres de long dans un Slinky à Oberhausen, en Allemagne.
2013. On trouve au catalogue de Poof-Slinky un modèle Giant (75 % plus grand que le normal), le modèle plaqué or 14 carats pour chef d'entreprise devant prendre une décision importante (120.00 $), un modèle réduit, etc.
Un bilan étonnant
1999. Un timbre dans la série Celebrate the Century
2006. Une place d'honneur au MOMA de New York à côté du Lego dans une exposition sur le design.
L'invention de l'année 1943 dans la liste des inventions américaines de Wikipedia.
2000. Une des 100 inventions qui ont fait le monde pour Stephen Van Dulken, expert en brevet d'invention.
2013. En 6e position des 20 plus célèbres découvertes accidentelles (accidental discoveries) de la liste o'Plenty Famous Discoveries
2013. En 11e position des 25 inventions accidentelles (accidental inventions) « qui ont transformé le monde » de la liste de Peg


Les leçons à en tirer
• Si la sérendipité est l'exploitation créative de l'imprévu, nous sommes en présence d'un exemple presque parfait : découverte, invention, innovation.
• Nous sommes par ailleurs en présence d'un produit éternel qui n'a pas changé depuis sa création en 1945, à part une petite modification des extrémités du ressort.
• Richard James cherchait quelque chose — une suspension pour des instruments de mesure très sensibles aux chocs — et il trouve — par maladresse — tout autre chose, un jouet. Sérendipité de type I.
• S'il n'y avait pas eu cet accident, la découverte n'aurait vraisemblablement jamais eu lieu.
• Trouve tout de suite une application.
• C'est plus qu'un jouet, c'est une idée.
• Exemple de sérendipité collective: James et Betty.
• Cas de sérendipité à rapprocher de celui du Play Doh et du Silly Putty pour comprendre combien la sérendipité est un phénomène polymorphe (et rare, ces trois jouets ne représentant que 6% des 52 jouets du Hall of Fame)
• Slinky Dog, un bon exemple d'open innovation.
• Etc.


Où se le procurer ? Les Slinky au banc d'essai.

• Sûrement pas auprés d'Imaginascience. Cette société vend cher, 7,45 €, par correspondance, une imitation le Springy de la société Tobar, d'un diamètre de 6,5 cm (au lieu de 7,3 cm) qui ne descend ni les escaliers ni les plans inclinés contrairement à ce qui annoncé sur le site. Ressort de qualité inférieure par rapport au « Vrai Slinky ».
• Nature et Découvertes commercialise un « ressort en acier » peint d'un diamètre de 4,5 cm. 4 €. Sans prétention mais sans intérêt.
• Amazon. Il ne marche pas trop mal.
• Oxybul Eveil et Jeux (http://www.eveiletjeux.com/slinky-metal/produit/127584 et en magasin : 4,95 €)
Très décevant. Le « Vrai Slinky » vendu sous blister et faisant référence à Poof-Slinky USA chez Oxybul ne marche pas, de descend pas les marches et ne rebondit pas.
• Picwic (http://www.picwic.com/
)
• On comprend mal que ce ressort soit donné comme invention de l'année 1943 dans l'historique des inventions américaines (1890-1945) par Wikipedia


© 2013 Jean-Louis Swiners
Dernières modifications de la page : le 20 octobre 2013
950px